en
 
Cantonnement
 

L’utilisation d’écrans mobiles de cantonnement motorisés et souples est prévue par la réglementation française :
- l’Instruction Technique IT 246 (arrêté du 22 mars 2004, paragraphe 7.12).

Les écrans mobiles de cantonnement SOUCHIER disposent des PV de conformité aux normes prévues par la réglementation :
- NF EN 12101-1
- NFS 61 937-1.

La norme Européenne NF EN 12101-1 prescrit, pour les écrans de cantonnement :
- les exigences de performances,
- les classifications
- les méthodes d’essais.

IT246
- Écran de cantonnement : séparation verticale placée en sous-face de la toiture ou du plancher haut de façon à s’opposer à l’écoulement latéral de la fumée et des gaz de combustion.
La traversée des écrans de cantonnement par des canalisations ou appareils est admise avec la tolérance de jeu nécessaire.

- Canton de désenfumage : volume libre compris entre le plancher bas et le plancher haut ou la toiture, et délimité par les écrans de cantonnement.
- Superficie d’un canton de désenfumage : superficie obtenue par projection horizontale du volume du canton.
- Hauteur de référence (H) : moyenne arithmétique des hauteurs du point le plus haut et du point le plus bas de la couverture, du plancher haut ou du plafond suspendu, mesurée à partir de la face supérieure du plancher.
Il n’est pas tenu compte du plafond suspendu s’il comporte plus de 50 % de passage libre et si le volume compris entre couverture et plafond suspendu n’est pas occupé à plus de 50 %.
- Hauteur libre de fumée (Hl) : hauteur de la zone située au-dessous des écrans de cantonnement ou, à défaut d’écran, au-dessous de la couche de fumée et compatible avec l’utilisation du local.
- Épaisseur de la couche de fumée (Ef) : différence entre la hauteur de référence et la hauteur libre de fumée.

JPEG

RÈGLES CANTONNEMENT

- les locaux de plus de 2 000 m2 de superficie ou de plus de 60 m de longueur sont découpés en cantons de désenfumage aussi égaux que possible d’une superficie maximale de 1600 m2.

- La longueur d’un canton ne doit pas dépasser 60 m. Ces cantons ne doivent pas, autant que possible, avoir une superficie inférieure à 1 000 m2.
Les cantons sont délimités par des écrans de cantonnement ou par la configuration du local et de la toiture ;

- La hauteur libre de fumée est au moins égale à la moitié de la hauteur de référence ; elle est toujours plus haute que le linteau des portes et jamais inférieure à I,80 m.

- L’épaisseur de la couche de fumée est au moins égale à :

  • 25 % de la hauteur de référence (H), lorsque celle-ci est inférieure ou égale à 8 m ;
  • 2 m, lorsque la hauteur de référence est supérieure à 8 m.

- Pour les locaux d’une hauteur de référence supérieure à 8 m et dont la plus grande dimension n’excède pas 60 m, on peut admettre l’absence d’écran de cantonnement. Dans ce cas, le calcul du taux a est effectué avec une épaisseur de fumée de un mètre.

- Le bord inférieur des écrans est normalement horizontal. Toutefois, lorsque la pente des toitures et des plafonds est supérieure à 30 %, les écrans de cantonnement ne doivent pas s’opposer à l’écoulement naturel des fumées mais les canaliser vers les exutoires. Si ces écrans sont implantés parallèlement à la ligne de pente, on retiendra leur, plus petite hauteur comme épaisseur de la couche de fumée (fig. 10).

CONSTITUTION D’UN ÉCRAN CANTONNEMENT

Un écran de cantonnement est constitué :
- soit par des éléments de structure (couverture, poutres, murs) ;
- soit par des écrans fixes, rigides ou flexibles, stables au feu de degré 1/4 heure ou DH 30 et en matériau de catégorie M1 ou B s3 d0 ;
- soit par des écrans mobiles (DAS), rigides ou flexibles, SF de degré I/4 heure ou DH 30 et en matériau de catégorie M1 ou B s3 d0.

 
Dans cet album
Espace pro
Documents à télécharger
Règlementation DENFC 
A voir également
une société ADEXSI | Accueil du site | Contact | Webmaster | Plan du site | Souchier Media | Mentions légales Copyright 2017 | Espace privé